AddThis Social Bookmark Button

Nouvel Incident Nucléaire: Fort Calhoun, USA

Suite aux inondations du Missouri, la Centrale Nucléaire de Fort Calhoun, Nebraska, USA, a perdu son système de refroidissement le 6 juin 2011.

L’état du combustible de la centrale inquiète de nombreux experts. Cet incident nucléaire est classé au niveau 4. A Fort Calhoun, les autorités ont fait savoir que le système de refroidissement a été rétabli depuis. Mais pas un mot sur l’état du combustible…

Tout a commencé le 6 juin, quand une alerte est lancée en raison d’une crue imminente du Missouri. En raison de fortes pluies additionnée à la fonte des neiges, le barrage de Point Gavins, situé en amont, a dû relâcher une très importante quantité d’eau.

L'eau est montée dans le Missouri et a inondé les alentours de la centrale. Le lendemain le 7 juin, un feu s'est déclarà dans la salle des commutateurs. Les fumées toxiques ont entraîné l’évacuation de la centrale. Heureusement, le système d’extinction automatique vint à bout du feu. Mais des câbles alimentant les pompes du système de refroidissement ont été endommagées. La centrale a perdu son système de refroidissement pendant plusieurs heures.

 

Chronologie de l'incident

La situation a conduit les responsables de la centrale à diffuser un premier bulletin, le 6 juin 2011, rapportant un "unusual event" – un "événement inhabituel", le premier degré dans la classification des incidents par le régulateur américain.

Le 7 juin, un deuxième bulletin est émis. Il fait état de dégagement de fumée dans les installations. Et cette fois-ci, il s'agissait d'une "alerte", le niveau au-dessus de l'événement inhabituel.

Un rapport daté du 8 juin confirme que la centrale a momentanément perdu le système de refroidissement qui sécurise les piscines de combustibles usagés.

 

La Centrale de Fort Calhoun

La centrale de Fort Calhoun est une centrale équipée d’un réacteur à eau pressurisée. Le réacteur a été arrêté au mois d’avril 2011, pour la recharge du combustible.

Le combustible usagé est stocké dans une piscine, pour achever son refroidissement. Elle contient probablement aussi du combustible neuf, en attente de chargement dans le réacteur.

Une interdiction de survol de la centrale a été imposée par le gouvernement américain le 14 juin 2011.

 

Dim lights

blog comments powered by Disqus