Pétrole News

Pétrole Prix

Pétrole Tendances

AddThis Social Bookmark Button

L'Allemagne freine pour limiter le CO2 de ses voitures

La chancelière allemande Angela Merkel pèse des deux pieds sur la pédale de frein au projet européen de réduction des rejets de CO2 par les nouvelles voitures à 9,5 kg par 100 km à partir de 2020. Cet accord avait été difficilement conclu en 2008 par les pays européens.

Malgré les efforts d'efficacité énergétique des VW, Opel, Audi ou Mercedes, il semble que les grosses cylindrées allemandes peinent à passer sous cette limite. Du coup, Berlin tente de rassembler une minorité de blocage pour empêcher la mise en pratique de ce texte afin de protéger son industrie.

«Une réglementation qui pénaliserait à ce point les producteurs de grosses voitures, comme c'est le cas avec le projet actuel de Bruxelles, n'est, selon moi, pas raisonnable», a déclaré la chancelière dans un entretien à l'agence de presse allemande DPA. Pour enfoncer le clou, la chancelière a joué du traditionnel refrain sur les pertes d'emplois au lieu de voir les opportunités pour l'industrie allemande.

«Plusieurs centaines de milliers d'emplois dépendent de l'industrie automobile allemande, y compris au-delà de nos frontière, d'ailleurs. Cela ne doit pas être perdu de vue, par exemple quand une nouvelle directive sur les émissions de CO2 est en discussion à Bruxelles. Certains de nos constructeurs, qui produisent majoritairement de grosses voitures, même s'il s'agit des plus efficaces et des plus innovantes dans leur segment, seraient très pénalisés par le projet européen actuel et des emplois en Allemagne seraient menacés», a assuré Mme Merkel.

Saut technologique impossible?

Angela Merkel n'est pas la seule à mettre les pieds au mur. Aux USA, le président Obama se refuse également à instaurer des limites ambitieuses aux nouveaux véhicules made in USA.

Cependant avec les limites de production pétrolière et l'augmentation exponentielle des immatriculations en Chine, Brésil et en Inde, le saut technologique va devoir se faire dans les années à venir et de nombreuses cleantech travaillent sur ce thème. Les entreprises chinoises qui ont acquis de nombreuses technologies automobiles européennes risquent bien de coiffer au poteau le vieux continent à moyen terme.

L'Allemagne tente de gagner du temps. Paradoxalement, plus nous consommons de pétrole, plus nous nous approchons rapidement du peak de production pétrolier.

blog comments powered by Disqus

 

Comprendre le Pétrole

AddThis Social Bookmark Button
Mieux Comprendre le Pétrole{ Dim lights }Par Thomas Veillet, MorningBull

Prix Pétrole New York

Prix Pétrole Londres

Jeff Rubin: Globalisation

AddThis Social Bookmark Button
Quel est l'effet du baril à 100$ sur la Globalisation?{ Dim lights }3 Minutes pour Comprendre l'Energie