AddThis Social Bookmark Button

Gaz: Pots de Vin entre Israël et la Famille Mubarak

Le Printemps Arabe n'a pas fini de dévoiler son lot de cachoteries faites par nos amis dirigeants et particulièrement ceux qui ont de l'énergie! C'est une histoire de pot de vin entre Israël et les fils de l'Ancien Président Egyptien Hosni Mubarak. Un pot de vin comme on les aime, un pot à 187 millions de dollars!

Cette histoire est révélée par le journal Al-Jarida Daily du Koweït qui a publié les documents. Comme toutes les belles histoires, cela commence par:  il était une fois...

un président égyptien, Hosni Mubarak. (photo) Il avait deux fils: Gamal et Alaa. En 2005, alors que l'Egypte désirait vendre son Gaz à Israël, et qu'Irsaël désirait le Gaz égyptien, les deux frères facilitèrent les transactions afin de rentre tout le monde heureux. Avec l'aide du ministre du pétrole Sameh Fahmi et un très gentil ami businessman Hussein Salem les choses avancèrent à grand pas.

Pour la sueur de son front, Gamal Mubarak demanda une commission de 10% sur le deal de 2,5 milliards de $. Mais il accepta une ristourne et se serra la ceinture pour se contenter d'un 7,5% soit 125 millions $. Son frère, petit joueur, était content avec une commission de 2,5%. Au total, les deux compèrent touchèrent 187 millions de dollars avec la complicité de l'état hébreux.

Le deal représente 1,7 milliards de m3 de gaz par an pendant 15 ans entre le consortium Israélo-Egyptien East Mediterranean Gas (EMG) to the Israeli Electric Company (IEC).

La livraison de gaz débuta en février 2008 après qu'un gazoduc fut installé. Mais depuis le 5 février de cette année, le gazoduc est fermé, attaqué par des attaquants.

L'Egypte fournit le 40% des besoins en gaz d'Israël afin de produire son électricité. En décembre 2010, 4 entreprises israéliennes ont signé un accord sur 20 ans pour un montant de 10 milliards de dollars. La légende ne raconte pas combien la famille Mubarak a perçu au passage... Certainement une bricole...